Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intervention à l'occasion des Trophées "Femmes en entreprise adaptée"

Retrouvez-ci-dessous mon intervention à l'occasion des trophées "Femmes en entreprise adaptée" organisé par Handiréseau:

Mesdames, Messieurs,

Je remercie Handiréseau de son invitation et Madame Paty du Clam car je suis très heureux d’être parmi vous ce matin. Je salue les organisateurs de ce bel événement qui vise à récompenser des femmes dont le parcours en entreprise adaptée est remarquable. Bravo, à Handiréseau, de mettre en lumière, de cette façon, les actions innovantes et les bonnes pratiques dans le secteur adapté.

En Ile-de-France, pas moins de 74 entreprises sont labellisées « entreprises adaptées » et participent au développement et au dynamisme de notre si belle région. Je tiens à saluer notamment les 6 dernières labellisées suite à l’appel à projet  de 2016. Je suis de ceux qui pensent que le modèle économique et social de l’entreprise adaptée a non seulement fait ses preuves mais est un modèle d’avenir car il conjugue la primauté des personnes et  la valeur travail, l’innovation, la formation, l’accompagnement social, l’ancrage territorial. Vous me trouverez donc toujours à vos côtés pour défendre toute les initiatives qui visent à libérer l’énergie et le potentiel de développement des entreprises adaptées. Je le fait dans ma bonne ville de Boulogne-Billancourt où je soutiens les initiatives de labellisation, je le fais à la région, modestement auprès de notre pôle développement économique, je le fais aussi dans mon action plus militante et politique.

La présidente de Région, Valérie Pécresse, est très attentive aux dispositifs qui soutenir les EA. Au niveau de l’Île-De-France, je suis heureux de constater que plusieurs EA ont su se servir de nos dispositifs de droits commun, PM’Up  et Innov ‘Up, pour être accompagnées dans leur développement. Je pense à ATF Gaia, Fastroad, Cedre, DEAFI, Eco d’air par exemple.

Pour une collectivité, aider les entreprises adaptées dans leur développement, c’est aussi  s’engager aussi dans une politique d’achats responsables. Comme vous le savez, la réglementation prévoit notamment de pouvoir réserver certains marchés à des ESAT ou EA. Le conseil régional s’est engagé dans cette démarche pour des marchés de mise sous pli impression et affranchissement, achat et livraison de papeterie, traduction de documents en FLAC, blanchisserie et teinturerie, traitement de déchets électriques et électroniques. Vous le constatez, la région a réservé des marchés à des prestations assez traditionnelles du secteur protégé et adapté. Mais je suis sûr que les départements, les villes nous sont comparables. Cela montre que nos services de la commande publique évoluent un peu moins vite que les entreprises adaptées dont les champs d’intervention se sont considérablement élargis depuis quelques années et se lance dans de nouveau secteur avec succès.

Par ailleurs, la région Ile-de-France présentera à l’automne 2017 sa nouvelle stratégie en matière de soutien à l’économie sociale et solidaire et bien évidement, les EA y seront considérées.

Je voulais terminer par le plus important, VOUS, mesdames. Car nous sommes réunis ici, pour honorer vos qualités. Mettre à l’honneur ces qualités, c’est aussi une façon de lutter contre les discriminations que peuvent rencontrer les femmes, en situation de handicap, qui veulent travailler, s’épanouir dans une activité professionnelle, participer au développement d’une entreprise, d’un territoire et d’un pays.

Le défenseur des droits  l’a relevé en Novembre 2016, le handicap est la deuxième cause de discrimination. Le sexe est une autre cause de discrimination. Cette double discrimination a des conséquences sur le parcours scolaire et donc sur l’insertion professionnelle des candidates à l’emploi.  Dans la 5ème puissance du monde, comment se satisfaire de statistiques qui révèlent que les femmes en situation de handicap sont bien plus éloignées de l’emploi que leurs homologues masculins, que leurs emplois se concentrent dans un faible nombre de secteur d’activités et qu’elles accèdent difficilement  à des postes à responsabilités.

Alors il ne faut pas hésiter à progresser dans l’identification de ces situations de discrimination par des statistiques genrés, de rendre visible comme vous le faîtes aujourd’hui des personnalités remarquables et les bonnes pratiques afin de lutter contre les stéréotypes, et de veiller à ce que ces femmes puissent connaître des carrières où elles se réalisent pleinement.

Pour conclure, je dirai que rien n’est impossible aux bonnes volontés d’autant plus quand elles agissent pour l’égalité des droits et des chances. Vous êtes ici les acteurs et les actrices de ce progrès, de ces entreprises adaptées qui montrent l’exemple finalement à tout le monde de l’entreprise au sens large du terme. Soyez en félicité, remercié et recevez toute mon admiration et notre soutien.

Je vous remercie

Écrire un commentaire

Optionnel